Comment fonctionnent nos 7 chakras ?


Apprenez à bien exploiter vos Chakras

Le chakra représente une divinité du bouddhisme. Il faut veiller à commencer l’écriture de ce mot avec un «C», car avec un «S» en tête, il revêt un tout autre sens.

Le chakra est représenté textuellement par un cercle spirituel placé précisément sur le corps humain. Il symbolise un centre d’énergie et l’on peut l’imaginer comme une onde non perceptible à l’œil humain parcourant tout notre corps telle une enveloppe de protection dont l’intensité des énergies diffusées est différente selon qu’elles se trouvent au niveau de notre bassin ou de notre tête.

Ce sont les hindous qui en maîtrisent le mieux l’utilisation. Au nombre de 7, ils désignent des centres d’énergies différents, bénéfiques à la bonne santé physique, psychique et morale de chaque individu. Tout l’art de la maîtrise de ces chakras réside dans leur compréhension afin de les stimuler ou de les renforcer pour notre bien-être intérieur. L’étude des chakras est ancienne. Elle a débuté il y a plus de 5000 ans et est originaire de l’Inde ancienne et des sages Rishi, ces hommes clairvoyants capables d’entendre et d’interpréter les pulsions du temps, du cosmos et de les retranscrire à travers des hymnes chantés.

Où sont placés nos 7 chakras: comment cela fonctionne?

De nombreux experts considèrent que notre corps physique est enveloppé d’un corps énergétique appelé «corps subtil» ou encore «corps astral». Ce dernier, subtil se situe à quelques centimètres de notre corps physique. Les 7 chakras se trouvent sur ce second et ont pour rôle de faciliter la circulation des énergies par 3 canaux de transferts de ceux-ci nommés par les hindous: Pingala, Ida et Sushumna. Ces 3 canaux sont tous reliés aux 7 chakras.

Chacun d’entre eux représente une couleur (de l’arc en ciel) et un centre énergétique différent. Pour que nous soyons en bonne harmonie, tous nos chakras doivent être fonctionnels et disponibles.

Identité et rôle de chaque chakra

Au nombre de sept, voici les noms Hindou et français de chacun d’entre eux ainsi que leurs emplacements corporels et rôles énergétiques:

• 1er chakra : Muladhara, la base. Il se situe au niveau du coccyx et est en rapport avec l’élément Terre. Il tire son énergie de la nature et la transmet en chaîne à tous les autres chakras situés au-dessus de lui. C’est le plus important.

• 2ème chakra : Swadhistana, le sexe. Il se situe près du pubis est en rapport avec l’élément eau. Il intervient sur notre sexualité, nos hormones sexuelles, nos rapports avec notre mère. C’est par lui que nous créons notre propre identité de base.

• 3ème chakra: Manipura, le ventre. Il se situe entre le ventre et le sternum et est en rapport avec l’élément feu. il gère notre capacité à avoir confiance en nous et nos rapports avec nos pères.

• 4ème chakra: Anahata, le cœur ou chakra du cœur. Il se situe au milieu de notre poitrine et est en rapport avec l’élément air. Il intervient sur la sphère respiratoire, la circulation sanguine, les poumons, les membres supérieurs. Il gère notre affectif le plus profond, nos rancœurs sentimentales mais également notre ouverture d’esprit sur le monde, sur les autres. Ce chakra ne s’ouvrira que lors d’une première peine de cœur.

• 5ème chakra: Vishuddha, la gorge. Il se situe à la gorge est le chakra de la communication. Il est en rapport avec la sphère ORL. Il intervient sur notre capacité à communiquer avec l’extérieur, notre pouvoir de création, notre inventivité et notre sensibilité auditive.

• 6ème chakra : Ajna, le troisième œil. Il se situe entre les yeux au-dessus du nez. Il est en rapport avec les yeux, le système nerveux central. Il est la base de notre conscience et nous aide à trouver intuitivement la sagesse nécessaire à mettre en forme et organiser nos idées à de bonnes fins.

• 7ème chakra : Sahasrara, la couronne. Il se situe au sommet de la tête. Il est le siège de l’esprit et ouvre celui-ci vers plus de sérénité, de calme et de plénitude. Il nous connecte au monde du vivant ou au cosmos.

Comment ouvrir nos 7 chakras au quotidien?

Normalement tous les chakras doivent agir ensemble, de manière innée et en toute autonomie pour notre confort et notre bien-être quotidien. Malheureusement ce n’est pas toujours ce qui se passe. Un ou plusieurs chakras peuvent être partiellement ouverts ou totalement fermés occasionnant un déséquilibre des autres chakras et un sentiment de malaise général la naissance de certains sentiments négatifs.

Il existe plusieurs méthodes pour les rééquilibrer et les ouvrir pleinement. La plus communément utilisée est la méditation, que l’on pourrait aussi qualifier de concentration extrême (pour paraître moins effrayante lors des débuts). Pour chaque chakra il existe des postures corporelles, des gestuelles dans lesquelles les mains vont venir en contact l’une contre l’autre. L’ouïe, l’imagination et la concentration sont largement mises à contribution dans une recherche de relaxation extrême.

L’on utilise également les vibrations de la voix, la respiration que l’on contrôle et enfin l’odorat mit à contribution par des encens de méditation. L’on essaye toujours de se trouver dans un endroit agréable, chaud et calme. Il ne s’agit pas forcément d’une pièce dans une maison ; cela peut être un pré, une montagne par exemple.

L’ordre de travail et de mobilisation pour chacun d’entre eux reste toujours identique et commence par le chakra de base (Muladhara) et évolue progressivement vers le sommet, le dernier chakra de la couronne (Sahasrara) situé au sommet de la tête. Il est à noter que les chakras supérieurs ne peuvent s’ouvrir que si ceux placés en amont le sont déjà.